Que faut-il savoir sur le nettoyage Airbnb ?

Le nettoyage Airbnb a été renforcé en cette période de pandémie du Covid-19. Il est pris en charge par les propriétaires de logement. Quels sont les différents travaux de nettoyage Airbnb ? Qui s’en occupe ? Voici un article qui renferme tout ce qu’il faut savoir sur le nettoyage Airbnb.

Importance du nettoyage de logement

Selon l’OMS, il est possible de contracter le Covid-19 en touchant une surface contaminée (interrupteur, poignée de porte…). D’ailleurs, le virus peut rester actif pendant plusieurs heures, en fonction du matériau.

Au vu de la situation actuelle, le nettoyage d’habitat est plus important que jamais, que ce soit pour une maison ou pour un appartement. De ce fait, les propriétaires de logements Airbnb ont décidé d’intensifier les mesures sanitaires.

Nettoyer ou assainir ?

Il existe une grande différence entre nettoyer et assainir. Le nettoyage consiste à se débarrasser des germes, de la saleté et des impuretés tandis que l’assainissement vise à utiliser des produits chimiques pour diminuer le nombre de germes et de bactéries.

En conclusion, il est préférable de nettoyer avant d’assainir une surface pour réduire le risque d’infection.

Entreprise de nettoyage

L’entreprise HeM PRO propose diverses prestations Airbnb. Son équipe se charge du nettoyage et du check-in et du check-out du logement. Les services vont de l’accueil à la vérification de la propreté des lieux et des linges de maison. Un service de repassage est aussi possible à la demande.

HEM PRO intervient aussi pour toute maintenance Airbnb. Son équipe s’occupe de la lessive (avec le séchage, le pliage et le rangement du linge), du lavage de vitres, du changement d’ampoule, du dégivrage de congélateur, du débouchage d’évier, des petits travaux de bricolage et de jardinage. Pour ces derniers, elle propose des services de désherbage, de ramassage de fruits et de feuilles mortes, de tonte, de taille de haies, etc.

Les différentes étapes du nettoyage

Pour réussir tous travaux de nettoyage, il faut suivre ou faire suivre ces différentes étapes :

– Port de matériel de protection (masque, tablier, gants jetables…) ;

– Aération de la pièce avant nettoyage (utiliser un ventilateur si possible) ;

– Lavage des mains avec de l’eau et du savon (avant et après le ménage) ;

– Désinfection des mains avec de l’alcool 60 % ;

– Assainissement de la pièce avec du détergent ou du savon et de l’eau (pour se débarrasser de la graisse, de la poussière et des germes) ;

– Nettoyage des textiles (canapés couverts de tissus, tapis, rideaux…) ;

– Lavage en profondeur des linges de maison (draps, housses de matelas, couvertures, couettes, serviettes, torchons de cuisine…) ;

– Nettoyage du bac à linges ;

– Utilisation de sac en plastique à l’intérieur des corbeilles (à papier et à poubelle) ;

– Gestion des accessoires de ménage : jeter directement les serviettes en papier et les lingettes après utilisation, laver les chiffons de nettoyage à une température élevée (à la main ou à l’aide d’une machine à laver).

Voici les éléments fréquemment utilisés qui nécessitent un nettoyage régulier : télécommandes, poignées de porte, interrupteurs, boutons de matériel (de ventilation, de chauffage…), rebords de fenêtres, divers appareils (sèche-cheveux, fer à repasser, four, grille-pain, rice-cooker, cafetière, percolateur, aspirateur, chaises…), cintres, rambardes, distributeur de savon, livres, etc.

Mesures supplémentaires pour les voyageurs

Il existe de nombreux moyens d’aider les voyageurs à se protéger des risques d’infection. Il y a, entre autres, les mesures de distanciation sociale à appliquer, l’installation d’une boîte à clé sécurisée avec un digicode, l’approvisionnement des équipements de base (savons pour le lavage des mains, les mouchoirs à jeter, les gels désinfectants, les solutions hydroalcooliques, les papiers de toilette, les serviettes en papier, les lingettes désinfectantes, etc.).

Laisser un commentaire